De l'onboarding à l'offboarding : 4 étapes pour engager vos collaborateurs

onboarding et offboarding
Par

Qu’est ce que l’expérience collaborateur? Comment la construire? Comment valoriser votre marque employeur grâce à ce parcours? À quels objectifs vient répondre la mise en place d’une telle expérience? Comment mesurer son impact auprès de vos salariés?

Pour démarrer, interrogez vous sur les outils déployés par vos équipes marketing pour accompagner les clients: account manager dédié, suivi régulier sur la satisfaction, valorisation des nouveaux services, contenus interactifs sur les réseaux sociaux, demande d’avis.

Aujourd’hui, le marketing n’hésite plus à se confronter à son public afin de s’améliorer ou de valoriser la satisfaction client.

Accompagnez l’arrivée avec l’onboarding

Le candidat sélectionné vient de confirmer son intérêt pour le poste. Il doit gérer un préavis et ne sera pas dans l’entreprise avant plusieurs semaines (voire mois pour certains postes cadre).

Pendant toute cette période où le collaborateur est très engagé auprès de son futur employeur, vous pouvez proposer un certain nombre d’actions pour améliorer sa connaissance de l’entreprise: fonctionnement, équipe, actualité, agenda à venir. 

De simple petites actus qui permettront de développer une réel sentiment d’appartenance envers l’entreprise avant même son arrivée.

Créez un parcours d’intégration

Au delà du « welcome kit », ne négligez pas le besoin du nouvel arrivant d’avoir des repères au sein de l’entreprise.

Si le parcours d’intégration peut prendre différentes formes en fonction de la taille de l’entreprise, son objectif reste le même : découvrir les équipes et identifier rapidement ses futurs interlocuteurs.
Livret d’information ou tour du site, certaines entreprises vont plus loin en proposant à chaque salarié de vivre un “vie ma vie” afin de comprendre les métiers de l’entreprise! D’autres vont plus loin et proposent  de réaliser concrètement leur produit, comme chez Michelin où chaque nouveau salarié fabrique un pneu!

Poursuivez l’intégration au-delà de la période d’essai

Une fois la prise de poste et la période d’essai validées, ne négligez pas le suivi hors période d’entretiens annuels. L’équipe RH pourra ainsi déceler les déceptions ou, au contraire, les bonnes surprises au sein des parcours métiers ! Cela permettra également de meilleurs feed-back pour les futurs recrutements et le discours RH.

Allez vers les collaborateurs favorise, enfin, un meilleur engagement et une compréhension des attentes de l’employeur au niveau de l’ambassadorat.

Soignez le départ

Accompagner ceux qui partent peut se révéler une étape enrichissante, tant pour vous que pour vos collaborateurs !

En effet, les parcours professionnels sont aujourd’hui composés d’expériences variées. Connaître ces points de rupture et les anticiper dans le parcours de vos collaborateurs favorise la possibilité de rétention de vos talents. Vous pourrez ainsi travailler des parcours individualisés et adaptés à des temps stratégiques pour certains collaborateurs, ou sur certains métiers.

Cette réflexion vous permettra également d’anticiper vos recrutements en créant des viviers de candidats correspondant à vos cibles.

Certains candidats ne sont peut-être restés qu’un temps dans votre entreprise… Conserver un lien avec ces derniers, qu’ils soient stagiaires, apprentis ou intérimaires, peut favoriser des recommandations, mais aussi des candidatures potentielles dans le cadre de recrutements à venir.

Et vous, comment avez-vous vécu vos derniers jours sur vos précédents postes ? Allez, on va jusqu’au bout et on complète enfin l’expérience collaborateur avec l’off-boarding !