Rechercher...

Les entreprises lyonnaises ont “shaké” leur recrutement

Compte-rendu de la 1ère édition de l'événement lyonnais le Shaker, des 18 et 19 Octobre 2017. L’occasion de mieux comprendre les enjeux du Recrutement IT.
https://troisvirgulecinq.fr/wp-content/uploads/2018/12/caroline-vincelet-trois-virgule-cinq-150x150.jpg Par

La 1ère édition du Shaker s’est déroulée à Lyon ces 18 et 19 Octobre. L’occasion pour Camille Travers, Recruteuse 2.0 lyonnaise, de se transformer en journaliste TV pour saisir les enjeux qui poussent une trentaine de RH et recruteurs de secteurs variés à innover sur les profils IT.

L’événement se voulait volontairement disruptif par rapport aux forums de recrutement traditionnels. La volonté : casser les codes établis dans le milieu RH. Les rôles ont donc été inversés : les managers IT rencontraient les candidats pendant que les responsables RH participaient à la résolution de problématiques au sein d’un hackathon. Une coding battle était animée en ligne, et en fil rouge, des interviews de RH et managers IT.

Une web TV dédiée aux enjeux du Recrutement IT

Camille Travers a rencontré tout au long de l’événement une trentaine de RH et managers concernés par le recrutement IT. Les enjeux principaux évoqués par tous les acteurs se sont concentrés sur l’attractivité de l’entreprise, les relations écoles, le développement des compétences ou l’expérience collaborateur. Des sujets inextricablement reliés à la Marque employeur.

Côté entreprises aisément estampillées IT, on retiendra par exemple le témoignage de Roxane Lacour, Chief Happiness Officer chez Wynd : dans un contexte de forte croissance et de recherche de talents dits “A players”, le recrutement IT doit s’appuyer sur le bien-être au travail, sur la formation interne, mais aussi sur l’adoption de technologies dernier cri pour mieux attirer les candidats.

Mais il faut aussi penser aux secteurs non estampillés IT, à tort. Et ils étaient aussi présents. Virginie Chaparra, Responsable Recrutement chez Covea, a évoqué également la nécessité de miser sur le développement des compétences, mais aussi les relations écoles, pour mieux anticiper les métiers de demain. Véronique Chantrelle, RH chez Airbus, parle notamment de ces nouveaux métiers de l’IT dans l’aéronautique ou l’aérospatiale, comme ceux liés à la Big data ou à la cybersécurité.

3.200 participants à la coding battle en ligne

La coding battle a réuni plus de 3.200 participants, dont 96% d’étudiants. Christophe Papazian, doctorant à Polytech Nice a résolu en un temps records ce concours d’algorithmique en ligne. Les écoles nationales ont largement relayé l’information auprès de leurs étudiants. Dans le top 10 des participants, ont été majoritairement représentées les écoles suivantes : ENS Paris, ENS Lyon et l’INSA Lyon. 4% des salariés des entreprises partenaires ont participé, dont une forte mobilisation chez Micropole, Natixis et Viveris.

Un hackathon pour réinventer l’emploi

Le Hackathon sur la thématique « réinventer l’emploi »  a connu un fort succès. Plus de 180 participants répartis en 30 groupes ont réfléchi sur l’un des 6 challenges proposés. DRH, formateurs écoles, dirigeants, institutionnels et étudiants étaient représentés. Cette mixité des profils a permis de décupler les idées et de développer de nouveaux concepts pour répondre aux problèmes décelés.

1.600 échanges sur le Jobmeeting

Le Shaker a mis en relation 450 étudiants avec les managers IT/dirigeants de 65 entreprises présentes ce jour là. Les étudiants en fin de cycle ont été majoritairement représentés avec un taux de participations de 81%. Cette journée s’est clôturée dans la convivialité et la bonne humeur autour d’un Grand Goûter avec plus de 300 gaufres dévorées, 240 muffins servis et 480 cookies engloutis.

N’attendez pas l’année prochaine pour renouer avec les bonnes pratiques du recrutement. Demain, nous animerons un live-tweet depuis la conférence Future of Work sous le hashtag #HUBday. Restez connectés!