RGPD : une occasion de cultiver la confiance des candidats

On peut voir le RGPD comme un risque énorme pour les entreprises, puisque jusqu’en Mai 2018, les sanctions en cas de non respect des lois sur les données personnelles étaient de quelques milliers d’euros. A partir du 25 Mai prochain, les amendes deviendront lourdes. Et même très lourdes, puisqu’elles peuvent s’élever à 20 millions d’euros, ou 4% du CA mondial! Vous nous voyez arriver. Une des premières leçons qu’on apprend en stratégie RH, c’est qu’un obstacle est aussi une opportunité.

Et en l’occurrence, même les professionnels dont le métier tourne autour de la donnée le voient aussi comme une chance. Didier Langouet, Directeur de Vocaza, un éditeur de logiciels d’enquête, voit en cette nouvelle loi “une opportunité de positiver les relations clients, et de cultiver la confiance”, comme il l’a affirmé dans son webinar du 22 Janvier sur la question. Mais alors, ici aussi, on peut transférer cette démarche à l’expérience candidat?…

Quel effet sur la Marque employeur?

Le RGPD signifie que les européens sont de plus en plus protecteurs de leurs données. Preuve en est, le succès du documentaire “Do not Track” : en 7 mois, un millions de visites sur le site, dont 20% en France, sans compter les nombreuses récompenses reçues par le projet. Devons-nous vous rappeler par ailleurs le titre de la nouvelle série d’anthologie qui fait sensation actuellement? “Black mirror” anticipe les dérives des nouvelles technologies.

Bien sûr, les candidats sont moins perturbés à l’idée qu’un service RH possède leurs données, plutôt que des services commerciaux. Mais n’oublions pas que certains profils sont littéralement harcelés par les recruteurs, au point qu’ils développent une stratégie en béton pour cacher leurs coordonnées sur les réseaux sociaux et sites de publication de CV. Quels profils? Les plus recherchés, évidemment. Donc, on fait le calcul : plus vos candidats-cibles sont susceptibles d’être sollicités, plus ils seront sensibles à la protection de leurs données.

Revoyez vos supports de Communication RH

Se mettre en règle vis-à-vis du RGPD est une chose. Mais si votre entreprise a fait tous ces efforts, pourquoi ne pas aller jusqu’au bout de la démarche, et la valoriser auprès de vos candidats? C’est justement l’occasion de revoir votre parcours de recrutement, ou la façon dont vous communiquez votre process de recrutement sur votre site Carrières.

C’est en connaissant les attentes de vos candidats et collaborateurs que vous parviendrez le mieux à répondre à leurs besoins et à prévenir leurs objections en la matière. Mais déjà, on vous conseille dans un premier temps :

  • D’afficher votre politique de protection des données sur votre page d’engagements candidats,
  • De personnaliser les messages envoyés aux candidats au long du process de recrutement, en leur indiquant ce que vous allez faire de leur données, et pourquoi vous les recueillez,
  • D’indiquer sur vos offres d’emploi que votre process de recrutement respecte le RGPD.

Le recrutement est toujours une conversation! On en parle?

Caroline Vincelet
est Consultante en marque employeur digitale au sein de l’agence Trois virgule cinq. Responsable éditoriale et Community manager RH depuis 2011, son expertise se situe à la rencontre des sciences sociales et de la communication. Sa mission est de concevoir et mettre en oeuvre des stratégies de contenus engageantes : de la rédaction web à la construction de communautés sur les réseaux sociaux.