Les avis, signe du besoin de transparence des candidats

Ils ont débarqué sur le marché français de l’emploi dans les années 2000, et ne se sont réellement démocratisés qu’à partir des années 2010 : ils s’appellent Glassdoor, Viadéo, Choose my company, Indeed ou Linkfinance, et ils permettent à vos talents de s’exprimer sur leur vécu. C’est votre marque employeur réelle qui s’expose sur le web, en clair, sans détours. Et ces témoignages contribuent à définir votre image de marque employeur. Ou sont même peut-être votre seule image!

La plupart des entreprises ont oublié de gérer cet aspect de leur stratégie RH. Ou tout simplement, elles n’ont pas encore conscience de l’impact de ces témoignages dans l’engagement (ou non) des candidats dans leur processus de recrutement, puis dans l’entreprise tout court. Pourtant, c’est un phénomène de société : nous sommes insensibilisés aux messages corporate et à la publicité.

Les internautes se méfient des messages corporate et privilégie la communication entre pairs, d'où l'importance de bien gérer les avis de ses salariés et candidats

En découle une crise de confiance du public envers le discours des marques. Vous connaissez sûrement le chiffre : un contenu relayé par un employé suscite 24 fois plus d’engagement que s’il était relayé par l’entreprise. Et, comme par hasard, déjà en 2015, 88% des français consultaient les avis en ligne avant d’effectuer un achat, et 88% des internautes faisaient autant confiance aux avis d’étrangers qu’à ceux de leurs proches. Quand on sait que les pratiques ayant cours dans la vente influencent directement les pratiques dans le recrutement, on imagine donc bien que gérer ces avis peut rapporter gros. A condition de savoir comment faire.

Glassdoor et Choose my company : les deux principaux sites d’avis employés

Glassdoor permet aux entreprises de gérer leur image de marque employeur sur de nombreuses thématiques. Côté internautes, des onglets regroupent les avis d’employés, l’indication des salaires et avantages par vos employés, l’évaluation des entretiens d’embauche par les candidats. Côté entreprise, vous pouvez gérer votre espace de présentation, ajouter des offres d’emploi, et répondre aux avis. Internautes comme entreprise peuvent poster des photos montrant les coulisses de l’entreprise. A noter que les offres d’emploi permettent l’affichage de toutes ces données de façon organisée.

Présentation de l'entreprise, avis d'employés, note, offres d'emploi... toutes les sections sont présentes pour permettre au candidat de faire un choix éclairé.

Choose my company fonctionne sur le même principe, avec une interface mieux designée, plus moderne, et laissant plus de place aux visuels et aux réseaux sociaux. La page de présentation est plus détaillée, et elle regroupe les avis des salariés, candidats, stagiaires, et même des clients, ainsi que l’indication des salaires de l’entreprise. Les avis sont recueillis sous forme de questions, fermées ou ouvertes. On peut également y poster des offres d’emploi et de stages. En plus de ces fiches entreprises, Choose my company publie des études et conseils sur l’expérience candidats, stagiaires, salariés, clients.

Idem que sur Glassdoor, la plateforme permet une présentation de l'entreprise, mais de façon plus visuelle. Les mêmes rubriques sont présentes, mais les avis sont guidés par des questions précises.

Comment gérer ces plateformes de notation pour une meilleure Communication RH?

Quelle que soit la plateforme que vous avez choisie, le processus sera le même, et il sera révélateur de votre maturité en Communication RH.

Dans un premier temps, on vous conseille d’optimiser votre page entreprise. Quels textes de références avez-vous pour votre Marque employeur? Quelles photos? Si vous avez déjà une stratégie de Communication RH formalisée, il est facile de décliner votre message grâce à une baseline et un boilerplate. Il est important d’avoir un univers photographique et une image de “couverture” chartée, qui pourra s’adapter à n’importe quelle plateforme sociale. Cette première étape constitue une base pour la suite.

La deuxième étape est d’animer la plateforme : poster des offres d’emploi, des photos… Et évidemment, vu que vos comptes sociaux et votre site sont liés, fournir du contenu à vos candidats. Surtout, ne négligez pas de répondre aux avis, qu’ils soient flatteurs ou non. 52% des internautes font davantage confiance à une entreprise qui présente quelques avis négatifs. D’ailleurs, il n’y a pas d’avis négatif en soi, car chaque avis peut vous permettre de vous améliorer. Montrez que votre démarche d’amélioration est déjà en place en intégrant ces critiques dans votre réflexion qualité, et n’hésitez pas à demander des détails à vos candidats et salariés déçus. Ce sont les mieux placés pour vous donner des conseils précis sur la façon de rectifier le tir.

Quand votre Communication RH est mature, vous pouvez passer à l’étape de l’influence. Les avis datant de moins d’un mois sont jugés plus pertinents par les internautes. On vous conseille donc d’inciter vos candidats et salariés à poster leurs avis quand ils sont positifs, et à des moments-clés de leur parcours, pour les motiver à le faire. Vous pouvez donc revoir le parcours candidat et salarié non seulement pour les améliorer en fonction des avis, mais aussi pour créer des scénarios et des supports de communication RH qui intègrent des appels à l’action vers la rédaction d’avis. Et évidemment, ces avis peuvent vous servir sur d’autres plateformes : en tant que citations sur les réseaux sociaux sous forme d’infographies, sur votre site carrières…

Nous vous aidons à mener de tels projets. On en parle?

Caroline Vincelet
est Consultante en marque employeur digitale au sein de l’agence Trois virgule cinq. Responsable éditoriale et Community manager RH depuis 2011, son expertise se situe à la rencontre des sciences sociales et de la communication. Sa mission est de concevoir et mettre en oeuvre des stratégies de contenus engageantes : de la rédaction web à la construction de communautés sur les réseaux sociaux.