fbpx

L'expérience candidat, épreuve décisive pour votre Marque Employeur

Par

Quel est le point de départ d’un recrutement réussi? Au-delà de l’optimisation de vos recrutements, travailler son expérience candidat favorise votre notoriété : un avis de candidat heureux peut autant faire « boule de neige » qu’un mauvais avis sur vos process ou votre accueil en entretien. Les sentiments des candidats peuvent avoir un impact à plus long terme.

66% des candidats trouvent frustrant de ne pas recevoir de réponse suite à un entretien d’embauche, et 44% de ne pas comprendre les raisons du refus. En conséquence, 57% des candidats décident de ne pas postuler à nouveau, et 39% boycottent les produits ou les services de l’entreprise (sondage Ifop « Regards croisés sur le recrutement« ).

Face aux attentes des candidats lors d’un recrutement, et l’automatisation simplifiée des process pour tous vos candidats, l’expérience peut se révéler frustrante. Or il est le point de départ de tout contact avec vos cibles, mais aussi la confrontation réelle de votre marque employeur.

Aider vos candidats à être meilleurs

Aujourd’hui, les candidats ont envie de savoir qui vous êtes, ce que vous proposez en tant qu’employeur. Ils ne recherchent pas uniquement à connaître les avantages, ni seulement votre position sur le secteur pour comparer les propositions. Non, ce qu’ils recherchent, ce sont des informations informelles, ce qui se cache derrière vos métiers, vos mots corporate. Bref, ils vos coulisses ! 

Selon une étude du cabinet Robert Walters, 96% des candidats considèrent que l’entretien d’embauche est important, voire essentiel dans leur perception de l’entreprise.

Tout le monde convient, côté recruteur comme côté candidat, que l’entretien est une partie essentielle du processus de recrutement. C’est l’occasion pour les employeurs d’évaluer le candidat, son parcours, ses compétences mais également ses soft skills. C’est également l’occasion de promouvoir et présenter leur marque employeur, mais n’est-ce pas trop tard?

En effet, la grande majorité de vos candidats s’informent et préparent leur entretien. Comment s’informent-ils ? Essentiellement via votre site carrière, or 50% des candidats ont décidé de ne pas postuler après avoir visité le site carrière d’une entreprise, souvent en raison de sa pauvreté (Etude Potentialpark).

A contrario, offrir un parcours informatif (aussi appelé tunnel de conversion) à vos candidats en leur présentant un site carrière riche et engageant vous permet de gagner des points. Au-delà du contenu, pourquoi ne pas proposer aussi des éléments qui faciliteront la préparation aux entretiens, tests ou autres étapes de votre parcours de recrutement afin de démontrer dès le premier contact comment vous accompagnez et valorisez les compétences ?

Le process de recrutement en question

Interrogeons-nous sur ce fameux process de recrutement, souvent perçu comme trop long et automatisé. Pour attirer vos candidats, il est important de segmenter vos contenus afin d’apporter à chacun les informations et éléments qui vont l’intéresser et être source de motivation pour vous rejoindre.

49 % des candidats jugent les processus de recrutement trop compliqué. Parmi eux, 36 % se plaignent de processus trop automatisés, manquant de personnalisation. 27 % se sentent frustrés de ne pas savoir où ils en sont (étude CarrerBuilder).

Vous allez rencontrer vos candidats 2, 3 ou peut-être même 4 fois avant de prendre votre décision. Comment justifier ce parcours à rallonge ? Il n’est pas évident de modifier les process définis, mais il est possible de les expliquer. La communication est au centre des attentes de vos candidats.

Des outils assez simples (applications mobiles, workflows implémentés dans vos ATS ou modèles de mails…) permettent de présenter et d’accompagner ces parcours de recrutement et de maintenir la motivation de vos candidats. En effet, 35% des candidats ne se présenteraient pas le premier jour en l’absence totale de communication de la part de l’entreprise (étude Robert Walters).

Il est indispensable de définir et/ou d’enrichir le parcours candidat grâce à des contenus et formats variés : quizz, vidéos, infographies, jeux interactifs, podcasts… Tout est permis pour se différencier et mettre en mouvement votre marque employeur avec des actions concrètes !

Faites de vos candidats des alliés

Autre question : comment valoriser le temps passer à trier tous ces CV, ou à recevoir ces différents candidats qui ne pourront être validés? Une fois de plus, la communication va être au cœur de la qualité de votre marque employeur.

Dans un premier temps, les feedbacks et la façon dont ils sont adressés sont déterminants dans l’expérience candidat. Au-delà du délai de réponse, les candidats attendent un retour sur leur performance. Or 79% d’entre eux déclarent avoir déjà passé un entretien sans n’avoir jamais eu de retour (étude Robert Walters).

Prendre le temps de faire un retour, créer de la valeur en favorisant le dépôt d’avis sur les sites adaptés pour obtenir leur feedback et ainsi pouvoir s’améliorer sont autant de bonnes habitues à prendre quand on est employeur.

Mais doit-on s’arrêter là? Il est en effet possible de maintenir le lien en segmentant tous ces contacts et en les intégrant dans des viviers qualifiés. Vos candidats non sélectionnés d’aujourd’hui deviendront sûrement vos candidats de demain !

Vos candidats vont être surpris par l’attention que vous allez leur porter !