Community management RH : une page Facebook Recrutement, ça sert à quoi?

Si vous avez choisi d’avoir une page Facebook carrières pour faciliter le recrutement de vos candidats, c’est que vous avez perçu que ces derniers étaient potentiellement réceptifs à vos messages sur cette plateforme. On part souvent du principe que Facebook est le réseau social touchant le plus d’internautes sur la planète, et qu’il faut forcément y avoir une présence. Or, c’est une erreur : il faut surtout être présent où ce sera pertinent pour votre communauté.

Et pour cela, on ne peut pas vous le répéter assez souvent : ayez une stratégie. Une communication efficace ne part pas d’un média (“il nous faut une page Facebook”) mais d’une stratégie réfléchie et empirique (“je recrute tel profil > j’enquête sur ses pratiques > il aime consulter de l’actualité professionnelle sur Facebook > j’ouvre une page Facebook”).

Ceci étant dit, la page Facebook est un canal parmi d’autres dans votre stratégie de communication, mais un canal particulier : il faut l’alimenter régulièrement en contenus. Et il faut que ces contenus soient adaptés pour correspondre au “ton” de la plateforme. Et bien sûr, votre façon de gérer votre page va déterminer la réussite de la construction de votre communauté.

L’algorithme Facebook : les publications des pages sont de moins en moins visibles

Et pour construire sa communauté, il faut d’abord être vu. Au démarrage de Facebook, c’était plutôt facile. Il suffisait de publier un contenu pour que les fans de votre page – les personnes ayant aimé votre page – le voient apparaître dans leur fil, et ce de façon chronologique. Aujourd’hui, tout cela a bien changé : l’algorithme de Facebook sélectionne les publications qui vont s’afficher dans le fil de vos fans.

Les critères sont nombreux. Pour faire simple, disons juste que :

  • Facebook limite drastiquement depuis des années la visibilité des publications des pages par rapport à celles des profils.
  • L’engagement des fans avec vos publications est un critère de choix pour savoir s’il affichera plus ou moins les prochaines dans leur fil.

Comment booster sa page Facebook Recrutement avec la publicité

Ces critères s’appliquent néanmoins pour la “portée organique” des pages, c’est-à-dire la visibilité naturelle que vos pages génèrent, grâce à vos actions de community management. Au-delà de cette portée organique, la sponsorisation vous permet de générer de la “portée payée”. Et aujourd’hui, c’est un levier incontournable.

Deux possibilités principales s’offrent à vous :

  • Faire de la publicité pour votre page Facebook, afin de générer des “likes” sur votre page, et voir progresser votre nombre de “fans”.
  • Faire de la publicité pour vos publications, afin de générer du trafic vers votre site, et de l’engagement sur vos publications.

Si la première option peut être utile en fonction du budget que vous pouvez consacrer à la sponsorisation, c’est surtout la seconde qui va nous intéresser : elle va vous permettre de mettre en avant vos publications, de préférence vos propres contenus.

Capture d'écran d'une publication sur une page Facebook recrutement

Pour ce faire, il suffit de choisir la publication déjà publiée (c’est aussi possible de le faire pendant la rédaction), et de cliquer sur le bouton “Booster la publication”. S’ouvre ensuite une fenêtre qui va vous permettre de personnaliser votre sponsorisation.

Voici les différents critères de sponsorisation :

  • L’objectif : il vous permet de choisir votre but principal. Est-ce d’attirer du trafic sur votre site ou d’inciter à l’engagement sur vos publications?
  • Le bouton publier : l’afficher vous permet d’inciter davantage à l’action, mais d’être néanmoins plus facilement identifié comme une publicité.
  • L’audience : vous pouvez ici la cibler, et on vous conseille de choisir la première option, “Personnes choisies par l’intermédiaire du ciblage”. Cela vous permet d’affiner votre ciblage en fonction du sexe, de l’âge, du lieu, mais aussi des données démographiques, des intérêts et des comportements des internautes. Un énorme point d’efficacité. Et évidemment, c’est ici que votre stratégie vous est utile.
  • Le budget et la durée : Vous pouvez programmer la sponsorisation sur une plage d’une journée à un an, et votre budget de sponsorisation peut démarrer à 1€/jour au minimum. Nul besoin de dépenser des sommes astronomiques pour toucher vos cibles, d’autant moins que Facebook vous donne une estimation des personnes touchées estimées par jour.

Dans l’exemple suivant, nous avons investi 12€ sur une semaine de sponsorisation :

Capture d'écran d'une publication Facebook suite à une sponsorisation : la portée payée est nettement supérieure à la portée organique.

Et au niveau des résultats, on s’y retrouve, puisque la portée payée est bien supérieure à la portée organique d’une publication.

La publicité peut donc énormément aider à rendre visible des publications, à générer de l’interaction et du trafic vers votre site, ainsi que peut-être récolter quelques fans au passage. Ce n’est évidemment pas la solution unique pour bâtir une communauté sur Facebook, mais cela y contribue aujourd’hui.

Ces prochains mois, on verra les autres raisons qui font que votre page Facebook ne décolle pas, et on vous donnera des conseils pour y remédier. Restez connectés, et abonnez-vous à notre newsletter pour ne pas manquer ça! On en parle?

Caroline Vincelet
est Consultante en marque employeur digitale au sein de l’agence Trois virgule cinq. Responsable éditoriale et Community manager RH depuis 2011, son expertise se situe à la rencontre des sciences sociales et de la communication. Sa mission est de concevoir et mettre en oeuvre des stratégies de contenus engageantes : de la rédaction web à la construction de communautés sur les réseaux sociaux.